LE GROUPE PREMIUM S’INVESTIT POUR LA TRANSITION ECOLOGIQUE

Le Groupe Premium, présidé par Olivier Farouz et spécialiste de la gestion de patrimoine, investit dans le projet de création d’une forêt de 26 hectares dans la Nièvre aux côtés de son partenaire Carbonapp. Le projet est labellisé bas-carbone, sous l’égide du Ministère de la Transition écologique.

Paris, le 29 avril 2024

Le Groupe Premium, présidé par Olivier Farouz et spécialiste de la gestion de
patrimoine, investit dans le projet de création d’une forêt de 26 hectares dans la Nièvre
aux côtés de son partenaire Carbonapp. Le projet est labellisé bas-carbone, sous l’égide
du Ministère de la Transition écologique.


Ce projet s’inscrit dans une politique RSE-ESG ambitieuse et répond à l’un de nos
principaux enjeux : s’impliquer dans la transition écologique. Les deux autres objectifs du Groupe sont : promouvoir l’égalité des chances et démocratiser l’accès à la culture.

Une stratégie bas-carbone collaborative

En 2023, Groupe Premium réalise son premier bilan à l’échelle du groupe afin d’évaluer son
impact global et mettre en place une série de mesures, afin de définir une trajectoire de
décarbonation qui repose sur deux axes :

  • Réduire ses émissions de Co2
  • et compenser le résiduel incompressible, dans le cadre de sa stratégie pluriannuelle
    de réduction de Co2

En matière de compensation, Groupe Premium lance un premier projet collaboratif
d’envergure avec son partenaire Carbonapp, un opérateur de contribution carbone qui
propose des projets français et labellisés, dans les secteurs forestiers, élevage,
bâtiment et agricoles.


En 2023, l’ensemble des collaborateurs et partenaires du groupe ont été sollicités pour choisir,
parmi sept projets, celui qu’ils souhaitaient voir porté par Groupe Premium.
Les votes se sont arrêtés sur un projet de boisement de 26 hectares de prairies inexploitées à
Mouron sur Yonne, avec une durée de séquestration calculée sur 30 ans.
Sur les 8 257 TeqCo2 de la parcelle, Groupe Premium finance 1336 tonnes de Co2, et est
référencé comme financeur officiel sur le site du Ministère de la Transition Ecologique.

Le projet en détail

Le projet de boisement est localisé dans la Nièvre en Bourgogne Franche Comté. L’objectif
est de boiser une parcelle de 26 hectares et ainsi permettre le stockage de 8 257 tonnes
équivalents CO2 supplémentaires en 30 ans. Même si les calculs sont faits sur 30 ans pour
respecter le Label bas-carbone, ce nouveau boisement va vivre bien plus longtemps et sera
renouvelé de manière durable car composé d’essences à très longue durée de vie comme le
chêne. La parcelle concernée est localisée à la limite du Parc Régional Naturel du Morvan,
espace préservé possédant un écosystème riche. Un tel boisement en bordure du parc
permettra d’étendre cette continuité écologique.

Biodiversité : Le boisement sera composé d’un tiers de résineux adaptés au réchauffement
climatique (douglas, cèdre de l’Atlas, sapin de Nordmann, pin sylvestre, pin noir d’Autriche et
pin maritime) et de deux tiers de feuillus locaux résilients (chêne sessile, chêne pédonculé,
châtaignier, hêtre, charme). Cette mixité de 11 espèces différentes sera très bénéfique pour
le développement de la biodiversité sur la parcelle.

Socio-économique : Une certification PEFC est prévue pour cette plantation afin de garantir
sa gestion durable. De plus, les éclaircies et coupes seront alternées sur la parcelle afin d’avoir
un couvert mixte continu et rendre l’activité sylvicole plus respectueuse de l’environnement.
En clair, la parcelle restera en permanence boisée malgré les coupes.

Protection de la ressource en eau : La zone est partiellement située en PPR Inondation
(Plan de prévention des Risques), la boiser revient à stabiliser le sol et limiter l’impact des
débordements de la rivière adjacente. Le chêne pédonculé a été sélectionné pour boiser cette
zone en particulier grâce à son adéquation aux zones humides. Il n’y aura pas de résineux à
moins de 10 mètres des zones humides pour empêcher l’acidification de ces milieux

Olivier FAROUZ, Président de Groupe Premium, commente :

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous annonce un nouveau pas vers la durabilité
environnementale. Groupe Premium a décidé, avec l’ensemble de ses salariés et partenaires,
d’investir dans un projet de reboisement de 26 hectares de forêt dans la Nièvre, dans le but
de compenser une partie irréductible de notre empreinte carbone. Cette mesure participe à
une stratégie globale de réduction des émissions à l’échelle de l’ensemble de notre groupe.
Nous sommes pleinement engagés à jouer notre rôle dans la préservation de l’environnement
et accompagner la transition écologique pour relever les défis immenses auxquels nous
devons faire face. Nous le devons pour nous et surtout envers les générations futures. »